Crois-tu vraiment que le hasard
Nous a fait croiser un instant
Sur nos chemins dans nos regards
Nous nous croisons depuis longtemps

Mettons de côté la raison
Canalisée par la morale
Bornée par le seul horizon
De ce qui doit rester normal

Et nous verrons d’autres couleurs
D’autres nuances et d’autres tons
Libérons-nous de la douleur
De vivre enfermés en cocons

Et si des années nous séparent
Comme une ou deux incarnations
Nous finirons bien tôt ou tard
À nous rejoindre à l’unisson