Vingt et un juin Way For Nothing en concert
La place Verdun est sous le feu du post rock
Dans la brume des fumigènes se resserrent
Les fans des premiers jours les clients du Shamrock

Sous l’air de Growing se lève le nouveau jour
Comme sorti des cendres d’une histoire passée
Dans les relents de haines et les parfums d’amours
De notre humanité lentement effacée

Se termine la nuit sous les pleurs de la lune
Où traînent ça et là des restes de partages
La conscience s’éveille en la fosse commune
Nous sommes nos gardiens nous sommes nos otages

Sur la place Verdun à présent désertée
Les traces des combats seront celles à venir
Des paroles à tenir serments à respecter
Plus que des mots des faits pour nous notre avenir