menu Menu
La famille Nilsen
Daryl Delight
By JCM Posted in Livres, Thriller on mai 14, 2020 One Comment 1 min read
Thérianthropia II, le sceptre de Pan Previous L’inspiration des best-sellers Next

La famille Nilsen

Daryl Delight nous fait entrer dans La famille Nilsen. Nous assistons en fait à la naissance d’une famille parfaite dans sa descente infernale entre vice et criminalité.

L’auteur vous offre un trou de serrure, vous regardez dedans et devenez dépendant

Daryl, que je découvre avec ce premier roman, mène son récit d’une plume sinistre et nous plonge dans l’angoisse dérangeante et malsaine de cette famille déviante et pervertie. Il soigne ses personnages avec ce qu’il faut de machiavélisme qui ne peut que nous faire nous interroger sur nos propres rebus cachés au plus profond de nos entrailles.

Quand je parlais de sa plume sinistre, je ne mâchais pas mes mots. Daryl Delight écrit particulièrement bien pour que l’on s’immerge rapidement dans ce foyer de perversion. Et on nage dans cette bile, bien malgré nous, avec écœurement, entre voyeurisme et complicité.

On ne sort finalement pas indemne de notre séjour dans La Famille Nilsen. En tout cas pas avec le sourire aux lèvres. Il reste quelque chose de gênant au sortir de la dernière page du roman. Dary Delight s’est amusé à planter une graine obscure quelque part dans les méandres de notre cerveau. Et cette graine n’attend qu’un peu de lecture, la sienne forcément pour germer.

Daryl Delight est un auteur talentueux qui mérite d’être lu à n’en pas douter !

chronique science-fiction


Previous Next

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up