Plus profond, plus intime, plus intense

Le Livre II de Thérianthropia « Le Sceptre de Pan » nous plonge dans la continuité des aventures de Jessie (Chronique du tome 1) et de ses amis avec une plus grande profondeur.

Crédit : J.L. Treuveur

Dans ce nouvel opus de la saga, la Dryade nous apparaît plus mature, plus libérée de ses contraintes et c’est bien ce qu’il lui faudra pour franchir ces nouveaux écueils rencontrés sur sa route. Des écueils comme autant de point d’ancrage dans son existence et dans celle de l’auteure.

Plus profonds, plus intenses, les personnages de ce deuxième tome ont gagné en maturité et l’auteure n’hésite pas à enlever de nouvelles couches à sa tenue d’écrivaine. Sa mise à nue la révèle à la fois plus fragile et plus solide, à l’image de son écriture marquée dans un récit plus tranché et vengeur que le premier tome.

La révélation

Les personnages ont ainsi gagné en indépendance et se heurtent par la même occasion à la dure réalité de l’existence, lorsque les responsabilités toujours plus lourdes prennent possession des doux rêves d’enfance. Chaque personnage gagne ainsi son importance propre et aucun ne s’efface derrière un ou une héroïne. Le lecteur y trouve son compte et peut suivre son héros au travers les récits croisés des personnages.

Crédit photo : © Arcadiem

On retrouve dans ce tome une articulation propre à J.L. Treuveur. Beaucoup de mises en place progressives pour ne pas perdre le lecteur, jusqu’à la « Révélation ». Chapitre charnière au titre commun dans les ouvrages, il est le point éclair où les éléments s’embrasent et rien ne permet plus de revenir en arrière. La réaction en chaîne ne laisse plus guère le choix que de la suivre.

Un univers qui s’étoffe

L’univers s’étoffe toujours un peu plus et gagne en complexité. J.L. Treuveur a trouvé son propre univers, sa marque, son empreinte. Ainsi, elle laisse déjà avec ses deux premiers tomes l’image d’un monde construit, expansif, aux personnages bien campés et qui s’intègre dans notre culture imaginaire grâce à des références littéraires lui donnant une certaine véracité.

Retrouvez toutes les description du monde de la sage Thérianthropia sur le site de Jessica.

Résumé

Comme l’hiver, la guerre laisse toujours des pertes amères, et lorsque l’un des leurs disparaît, l’Elue et ses amis sont encore plongés dans la confusion et la douleur. Malgré tout, la vie continue de Caelestia et, après la guerre, vient le temps de s’apaiser.
 À moins que l’Horror, libéré de sa prison ne sème le trouble dans l’île verte et oblige les héros à s’unir à nouveau pour comprendre qui est réellement le redoutable Fantôme Noir.  
 Cela sans compter sur l’arrivée des hommes du Nord, venus de l’île Bardaga pour récupérer l’un des quatre joyaux héréditaires de la Couronne Rouge et qui n’ont pas vraiment été missionnés par leur roi pour préserver la paix…

J.L. Treuveur

Les eBooks Thérianthropia

Autres livres e-book de l’auteur

Une réflexion sur “#Fantasy : Thérianthropia II, le sceptre de Pan