menu Menu
La Démone
Photo © Darksouls1
By JCM Posted in Poèmes on décembre 23, 2020 0 Comments 1 min read
10 petits pions Previous Bonsoir les promos ! Next

La poésie est belle, même lorsqu’elle est cinglante, à l’image des pamphlets apparus au XVIIIème siècle. Elle est également thérapie en permettant d’évacuer les maux. Avec La Démone, je mélange un peu le tout afin de me libérer du mal. Une thérapie par les mots pour soigner mes blessures des crocs d’une démone du genre succube qui a faillit me faire disparaître lorsque je résidais en Provence.

La démone

Il est des terres de boue rongées de vermines
Où rien ne se promène pas même les blains
Où vos âmes s’éteignent et ses lèvres carminent
Ces immondes fanges lui servent de pelains
Une fois mis à nu votre corps et votre âme
Elle s’en délecte jusqu’à la dernière goutte
Et tandis qu’en jouissant toute seule elle se pâme
Vous n’êtes plus qu’un amas de boue qu’elle ajoute
La succube à côté ne serait qu’une nonne
Alouqua elle-même ferait piètre figure
Au milieu des enfers elle serait la matonne
Vanessa est son nom votre mort son augure

démon poème


Previous Next

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up