menu Menu
10 petits pions
Angelo Casilli
By JCM Posted in Livres, Thriller on décembre 24, 2020 0 Comments 2 min read
Rideau Previous La Démone Next

10 petits pions

Le clin d’œil à Ils étaient dix (anciennement Dix petits nègres) d’Agatha Christie est une évidence. Mais pour Angelo Casilli, il n’est pas question d’inviter sur une île les protagonistes de son roman. Non, pour lui c’est plus simple, et plus inquiétant à la fois, de les kidnapper. Dès lors le huis clos peut commencer.

Si les dialogues sont un peu maladroits, surtout en ce qui concerne la gent policière, le roman reste malgré tout crédible dans son ensemble. Les chapitres agencés personnage par personnage, nous invitent à nous plonger nous-mêmes dans les dossiers de chacun. Un peu comme si nous menions l’enquête autour des témoignages, en face d’une carte épinglée sur un mur, où les photos des victimes sont reliées par un bout de ficelle.

Pour autant l’atout majeur de ce roman est un peu caché. En effet, si l’histoire s’assemble peu à peu grâce à la narration du meneur de jeu, il reste des zones d’ombres qu’hélas nous ne pourront pas mettre en lumière. On reste donc un peu sur notre faim, à croquer les pages du roman, et même la cerise sur le gâteau est un peu cachée dans la crème. En résumé, tout va un peu trop vite.

10 petits pions est un roman qui mérite d’être lu d’un côté, mais qui mérite d’être un peu plus étoffé de l’autre. Je le relirai avec plaisir dans une nouvelle version enrichie, en sachant où aller cueillir la cerise désormais, car c’est l’atout dont je parlais plus haut, la cerise peut ne jamais être la même. Même ici, le doute profite toujours à l’accusé. Reste toutefois à définir qui est l’accusé…

chronique thriller


Previous Next

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up