menu Menu
Marcheur en solitude
Photo © Danka & Peter
By JCM Posted in Poèmes on janvier 15, 2021 0 Comments 1 min read
Seul j’irai me coucher Previous Monsieur Gräfenberg vous avez tué l’amour Next

Marcheur en solitude

Ne reste que l’empreinte
Sur quelques cendres éteintes
Poussières de ces je t’aime
Le vent au loin les sème

De nouveau entre en scène
Le vagabond mécène
Donnant plus que lui-même
Jusqu’à son anathème

Marcheur en solitude
Brûlé de certitudes
La lèpre sous l’oripeau
Laisse plus d’os que de peau

Peut-être un autre monde
Se cache moins immonde
Je creuserais ma tombe
Pour qu’enfin je succombe

J’y descends quelques heures
Puiser d’autres erreurs
Et quand je fais surface
Un autre prend ma place

Mais ultimes promesses
Que j’ai faites en confesse
Me privent du silence
La mort ma récompense

Destiné à survivre
Quelques amis à suivre
De ceux qui ont tant souffert
Des flammes de mon enfer

Je voudrais tant vous dire
Mais sont durs à sortir
Tous les mots les excuses
Quand certains les refusent

Le temps sûrement les actes
Auront bien plus d’impacts
Encore tant à apprendre
La mort peut donc attendre

poème solitude


Previous Next

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up