menu Menu
D’amour et d’amitié
Photo © Dan Stevens (Unsplash)
By JCM Posted in Poèmes on janvier 29, 2021 0 Comments 1 min read
Il n’est rien de plus beau que le corps d’une femme Previous Un jour tout arrive Next

D’amour et d’amitié

Il est des blessures qui n’ont pas de médaille
Et qui saignent toujours au plus profond de soi
Douloureuses fissures aux cœurs que l’on intaille
De ces chagrins d’amour en peines qui fossoient
 
Le meilleur à venir est un écho lointain
Perdu dans le tourment des sentiments brisés
Au pied d’un avenir sans autre lendemain
Que le poids d’un serment de ne pas succomber
 
Tout englué de boue il faut se relever
Trouver au fond de soi une braise un espoir
Un tison qui rougeoie au milieu de ce noir
 
Puis une fois debout la tête relevée
Forcer le premier pas sans regard en arrière
Marcher toujours tout droit jusqu’à en être fier

Extrait de 
Le suplice des sentiments
© Jean-Christophe Mojard


Je dédie ces vers à ceux qui étaient, et sont encore là.
Parce que les Amis pourront tout faire et tout dire,
mais ils ne peuvent avancer à notre place

Poème


Previous Next

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up