menu Menu
Où traînent les poètes
Photo: DR
By JCM Posted in Poèmes on mai 28, 2021 0 Comments 1 min read
Jeux d’eau Previous Que s’éteignent mes jours Next

Un soleil délavé bave ses tons pastel
Au milieu du brouillard qui occulte la vie
De l’âme esseulée dont le vide existentiel
S’accroît à mesure que sa peine grandit
Les ombres se diluent en se mêlant aux flots
Des larmes continues comme des averses
Qui ruissellent sans répit vers les caniveaux
Où s’en vont tous les pleurs des douleurs perverses
L’horizon lui aussi en vient à se fondre
En un gris étiré comme sur un lavis
Il disparaît ainsi jusqu’à se confondre
À cette éternité de silence et d’oubli
C’est dans ce froid qui ronge au plus profond des os
Que traînent les poètes dont le cœur glacé
Fragile comme du verre peut partir en morceaux
Comme un château de cartes tombe aux vents mauvais

Chagrin Désespoir Poète Solitude


Previous Next

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up