menu Menu
Que s’éteignent mes jours
Photo: Ascension GARCIA
By JCM Posted in Poèmes on mai 28, 2021 0 Comments 1 min read
Où traînent les poètes Previous Éternelle errance Next

Dépérir de chagrin est une mort si lente
Qu’elle perdure même après que vienne le trépas
Chaque jour éthéré on revit dans l’attente
De l’amour attendu qui ne reviendra pas

Sur les bords de l’Adour qui gonfle de mes larmes
Je regarde le temps couler au fil de l’eau
Elle avait les valeurs et elle avait le charme
Mais son cœur était froid d’amour et de sanglots

C’est là que j’ai ouvert cette vaine poitrine
Où plus aucune joue ne viendra s’y poser
Quelques gouttes de sang et puis un ruisselet

C’est là que j’ai jeté dans l’onde cristalline
Mon cœur toujours battant d’un exclusif amour
J’attendrai maintenant que s’éteignent mes jours

Amour Chagrin Grand Amour


Previous Next

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cancel Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up