Adieu

Laissez couler de mes veines le sang noirRuisselant en mesure à ce temps qui m’échappeIl n’est plus rien à faire déjà la mort me drapeD’un voile de silence à la lune du soir Dites-lui simplement de garder quelques motsDe ces échanges entre nous qui m’ont fait tenirLe reste de ces jours peuplés des souvenirsQue je…