La douleur de l’inconnu

Chaque soir à la même heureOù s’en va battre mon cœurJe pense à toi et j’espèreUn regard sous les paupières Je n’ai pas eu la chanceDe nourrir la romanceD’un nous deux si différentDe ce qu’on a eu avant Les nuits me couvrent d’espoirD’un instant à te revoirDans mes rêves évanouisQui s’achèvent où tu t’enfuies Chacun…