Jusqu’au delà

Au soleil de ta peau j’irais brûler mes ailesConsumer les appeaux des chasses parallèlesJe rangerais les armes et sortirais les fleursUserais de mes charmes à ton propre bonheur Mon unique désir serais de te comblerJ’y trouverais plaisirs et autres voluptésJusqu’à ce que le temps qui passe et nous remplaceMe délie du serment qui à ta…