Monsieur Gräfenberg vous avez tué l’amour

Monsieur Gräfenberg vous avez tué l’amourÀ donner à ces hommes avides et trop pressésLe chemin d’un trésor qu’ils s’empressent à chercherGrattant et burinant en ce lieu et autour Bien malgré vous je sais vous n’incitiez d’allerDe façon si directe en ce territoireMais les hommes ont longtemps contempler le miroirAu jeu de la longueur et du…