Le Grand Amour

Les blessures du cœur n’ont pas de cicatricesElles restent à l’intérieur au sein de la matriceEt chaque battement vient ajouter sa peineÀ ce flot de tourments qui ruisselle en nos veines Comme un caillot sanguin qui circule en silenceEt dérive inutile en moindre vigilanceLe Grand Amour est un chagrin nourri de pleursQui un jour frappera…