Monsieur Gräfenberg vous avez tué l’amour

Monsieur Gräfenberg vous avez tué l’amourÀ donner à ces hommes avides et trop pressésLe chemin d’un trésor qu’ils s’empressent à chercherGrattant et burinant en ce lieu et autour Bien malgré vous je sais vous n’incitiez d’allerDe façon si directe en ce territoireMais les hommes ont longtemps contempler le miroirAu jeu de la longueur et du…

Tes mains expertes

Lorsque tes mains expertesSur ton corps s’abandonnentIl n’est de zone inerteAux frissons que tu donnesLe plaisir achemineUn chaud désir en ton seinQui ondule et fait mineD’entrer en ton Saint des saintsTon menton se renverseEt ta bouche s’entrouvreTon souffle me déverseTel un volcan qui s’ouvreLa fournaise du brasierPar trop longtemps contenuQui loin de te rassasierTe laisse…

Ce rêve

Me retourner et plonger dans tes yeux ardentsOù brûlent, à la fois, le manque et le plaisirMe suspendre à tes lèvres gorgées de désirEt y poser les miennes, indéfiniment Ressentir en émoi tout ton corps tressaillirSubmergé par le flot de cette délivranceQuand la raison s’efface et le cœur la devanceEt te prendre en mes bras…