La sirène Océane

Sous le parfum iodé d’océanes humeursJe compte les années mes souvenirs se meurentMais je reviens le soir toujours au même endroitOù j’ai bien cru te voir cette première fois Je doute un peu c’est vrai personne n’a depuisDans le monde observé les dires que j’appuieDans un état fébrile je me tenais céansJe t’ai vu en…